Ameli.fr
  LPP > Fiche > Conditions générales
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Téléchargement      
      Fiche : 1128104      
      Conditions générales      
      Incompatibilités règlementaires      
      MAJ : 02/12/2021      
      Version : 659      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par laboratoire      
      Nouvelles Inscriptions      
      Modifications de la semaine      
      Téléchargement      
UCD
      MAJ : 30/11/2021      
      Version : 1281      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Recherche sur autres critères      
      Téléchargement      
      MAJ : 09/07/2021      
      Version : 75      
Conditions générales

Code LPP:1128104
Désignation:OXYGENOTHERAPIE A COURT TERME

Oxygénothérapie

On différencie l'oxygénothérapie selon
qu'elle concerne des patients qui sont ou non
en situation d'hypoxémie.

Dans le premier cas, en présence d'hypoxémie,
on différencie l'oxygénothérapie à long terme
(durée de prescription supérieure ou égale à
3 mois) pour les patients insuffisants
respiratoires chroniques en état clinique
stable (cf. point I des conditions
générales), de l'oxygénothérapie à court
terme (durée de prescription(s) cumulée
inférieure à 3 mois) pour les patients
présentant une insuffisance respiratoire
transitoire en état clinique instable (cf.
point II des conditions générales).

Dans le second cas, en l'absence d'hypoxémie,
l'oxygénothérapie permet la prise en charge
de la dyspnée chez les patients en soins
palliatifs ou en fin de vie (cf. point III
des conditions générales).




II. - Oxygénothérapie à court terme

II-1. Conditions générales d'attribution de
l'oxygénothérapie à court terme

II-1.1. Définition

Administration d'oxygène, pendant une période
maximale de 3 mois.

Indications : l'oxygénothérapie à court terme
est indiquée dans l'insuffisance respiratoire
transitoire en attendant la résolution de
l'épisode d'insuffisance respiratoire ou le
passage à l'oxygénothérapie à long terme.

II-1.2. Qualité du prescripteur

La prescription de l'oxygénothérapie à court
terme est possible par tout médecin.

Tout changement momentané de type de source
d'oxygène doit faire l'objet d'une
prescription.

II-1.3. Durée de la prescription

Prescription initiale pour une durée d'un
mois, renouvelable deux fois. Au-delà de
trois mois de traitement, un avis spécialisé
doit être sollicité pour discuter un éventuel
passage à l'oxygénothérapie à long terme dont
la prise en charge sera assurée après accord
préalable (dans les conditions prévues à la
rubrique I-1.1.3).

II-1.4. Contenu de la prescription médicale

Le prescripteur doit préciser :

- la nature de la source d'oxygène :
concentrateur fixe ou bouteilles d'oxygène
gazeux ;

- la nécessité éventuelle de fournir des
bouteilles d'oxygène gazeux en tant que
source mobile pour permettre la déambulation
(y compris en fauteuil roulant) ;

- le débit d'oxygène en L/min ;

- la durée d'administration quotidienne ;

- l'interface d'administration de l'oxygène :
lunettes ou masque ;

- les accessoires, si nécessaire.



II-2. Description de la prestation de
l'oxygénothérapie à court terme

La prestation de l'oxygénothérapie à court
terme est mise en ¿uvre conformément aux "
Bonnes pratiques de dispensation à domicile
de l'oxygène à usage médical ". Elle comprend
:

II-2.1. La fourniture du matériel

II-2.1.1. La source d'oxygène

Soit un concentrateur fixe dont le débit est
adapté aux besoins du patient (respectant les
spécifications techniques des
concentrateurs).

Soit des bouteilles d'oxygène gazeux avec
mano-détendeur et débitmètre adapté aux
besoins du patient.

La fourniture, si nécessaire, à la demande du
prescripteur, d'une bouteille d'oxygène
gazeux en tant que source de secours (en cas
de panne du concentrateur).

Et, selon la prescription, de petites
bouteilles d'oxygène gazeux en tant que
source mobile pour permettre la déambulation.


II-2.1.2. Les consommables

Tubulure d'administration de l'oxygène : 1
tubulure pour la durée totale de traitement
par oxygénothérapie à court terme.

Interface d'administration de l'oxygène :

- lunette à oxygène, adulte ou pédiatrique ;
fréquence de renouvellement recommandée : 2
lunettes par mois (adulte et enfant > 6 ans)
et 2 lunettes par semaine (enfant < 6 ans) ;

- masque à oxygène à moyenne concentration,
adulte ou pédiatrique ; fréquence de
renouvellement recommandée : 2 masques par
mois (adulte et enfant > 6 ans) et 4 masques
par mois (enfant < 6 ans) ;

- masque à oxygène à haute concentration,
adulte ou pédiatrique ; fréquence de
renouvellement recommandée : 2 masques par
mois (adulte et enfant > 6 ans) et 4 masques
par mois (enfant < 6 ans) ;

- masque pour patient trachéotomisé ;
fréquence de renouvellement recommandée : 4
masques par mois ;

- masque à oxygène VENTURI, adulte ou
pédiatrique ; son usage est exceptionnel.


II-2.1.3. Les accessoires

Humidificateur conforme à la norme NF EN ISO
8185 (juillet 2009), selon la prescription.

Débitmètre pédiatrique, selon la
prescription.

II-2.2. Prestations techniques

La livraison du matériel et sa mise à
disposition au domicile.

La reprise du matériel au domicile.

La fourniture de la notice d'utilisation du
matériel et d'un livret destiné au patient
comprenant les coordonnées du prestataire, le
numéro d'astreinte technique et la
description du contenu de la prestation.

L'information et la formation technique
relative au fonctionnement du matériel, à
l'attention du patient, de son entourage
familial et de ses soignants.

L'information relative au respect des
consignes de sécurité, en particulier les
risques d'incendie liés à l'usage du tabac, à
l'attention du patient, de son entourage
familial et de ses soignants.

La vérification que le patient, son entourage
familial et ses soignants sont en mesure
d'utiliser le matériel d'oxygénothérapie,
conformément à la prescription médicale et
dans le respect des consignes de sécurité.

Le nettoyage et la désinfection du matériel
(à l'exclusion du matériel dont l'usage est
réservé à un patient unique).

La surveillance et la maintenance technique
comprenant le respect des exigences
d'entretien du constructeur et la
surveillance de l'état du matériel à
domicile.

Un service d'astreinte téléphonique 24
heures/jour et 7 jours/semaine ;

La réparation ou le remplacement du matériel
dans un délai de 12 heures en cas de panne,
pour les patients disposant d'un
concentrateur ;

La mise en place d'une procédure de livraison
évitant les ruptures d'approvisionnement,
pour les patients disposant de bouteilles
d'oxygène gazeux.

II-2.3 Des prestations administratives

La gestion du dossier administratif du
patient.

La gestion de la continuité des prestations,
avec éventuellement un autre distributeur, en
cas de changement temporaire de résidence du
patient.