Ameli.fr
  BDM > Fiche > Effets indésirables
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche sur autres critères      
      Equivalents thérapeutiques      
      Analyse d'ordonnance      
      Codification      
      Téléchargement      
      Modifications du mois      
      Fiche : 3400933227388      
      Contre indications      
      Précautions d'emploi      
      Effets Indésirables      
      Indications      
      Incompatibilités      
      Interactions      
      Posologies      
      Grossesse Allaitement      
      MAJ : 30/11/2021      
      Version : 1281      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par laboratoire      
      Nouvelles Inscriptions      
      Modifications de la semaine      
      Téléchargement      
UCD
      MAJ : 30/11/2021      
      Version : 1281      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Recherche sur autres critères      
      Téléchargement      
      MAJ : 09/07/2021      
      Version : 75      
       Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Téléchargement      
      MAJ : 02/12/2021      
      Version : 659      
Fiche effets indésirables à dose thérapeutique

Code CIP:3400933227388
Présentation:NIFEDIPINE RTP 10MG CAPSULE
Nature Effet indésirable:GINGIVITE

Date de mise à jour :  23/07/2013

Type :  Effet Classe

Natures des Effets Indésirables cliniques :
HYPERPLASIE GINGIVALE
GINGIVITE

Commentaires des Effets indésirables :
REVERSIBLE(S) A ARRET DU TRAITEMENT

* Amlodipine

On observe plus rarement :
- effets cutanéomuqueux : Comme avec les autres dihydropyridines, un
élargissement gingival léger a été rapporté chez les patients atteints d'une
gingivite/parodontite prononcée. L'élargissement peut être évité ou disparaître
avec une hygiène buccale soigneuse.


* Amlodipine + atorvastatine

La tolérance de ce médicament a été évaluée au cours d'études en double aveugle,
contrôlées versus placebo chez 1092 patients traités pour une hypertension et
une dyslipidémie concomitantes. Au cours des essais cliniques avec ce
médicament, aucun événement indésirable particulier propre à cette association
n'a été observé. Les événements indésirables se sont limités à ceux rapportés
antérieurement pour l'amlodipine et/ou l'atorvastatine

Au cours d'essais cliniques contrôlés, l'arrêt de traitement en raison
d'événements indésirables cliniques ou d'anomalies biologiques a été observé
chez 5,1% des patients traités avec l'amlodipine et l'atorvastatine contre 4,0%
des patients prenant un placebo.

Les événements indésirables ci-dessous, listés selon la classification MedDRA
par système-organe et par ordre de fréquences, concernent l'amlodipine et
l'atorvastatine individuellement.

Très fréquents : > ou = 1/10, fréquents : > ou = 1/100 et < 1/10, peu fréquents
: > ou = 1/1000 et <1/100, rares : =1/10 000 et < 1/1000, très rares : < 1/10
000.

- Affections gastro-intestinales

. Hyperplasie gingivale : Très rares


* Amlodipine + Valsartan (EXFORGE)

- Informations supplémentaires sur les composants individuels

Les événements indésirables rapportés avec l'un des composants individuels
peuvent être des événements indésirables potentiels avec ce médicament, même
s'ils n'ont pas été observés dans les essais cliniques de ce produit.

Les événements indésirables suivants, quelle que soit leur relation de causalité
avec le médicament étudié, ont été rapportés dans les essais cliniques avec
l'amlodipine en monothérapie :

Les événements indésirables moins fréquemment observés ont été les suivants :
hyperplasie gingivale


* Félodipine

Comme avec les autres dihydropyridines, un élargissement gingival léger a été
rapporté chez les patients atteints d'une gingivite/parodontite prononcée.
L'élargissement peut être évité ou disparaître avec une hygiène buccale
soigneuse.


* Isradipine

Il a été rarement rapporté, des atteintes gingivales de type gonflement léger
des gencives, gingivite ou hyperplasie gingivale. Ces atteintes sont le plus
souvent régressives à l'arrêt du traitement et nécessitent une hygiène
bucco-dentaire soignée.


* Lacidipine

Comme avec d'autres antagonistes calciques, une hyperplasie gingivale a été
signalée chez quelques patients.


* Lercanidipine

Bien qu'elle n'ait pas été observée durant les essais cliniques, une hyperplasie
gingivale a été signalée dans de rares cas après l'utilisation d'autres
dihydropyridines.


* Nicardipine (par voie orale)

Plus rarement, on observe des atteintes gingivales de type gonflement léger des
gencives, gingivite ou hyperplasie gingivale


* Nicardipine ( Injection veineuse )

Aucune information recensée dans le RCP.


* Nifédipine

Ont aussi été rapportées : gingivites hyperplasiques régressant à l'arrêt du
traitement


* Nifédipine (ADALATE 10MG, ADALATE LP 20MG, CHRONADALATE LP 30MG)

- Troubles digestifs :

Des atteintes gingivales de type gonflement léger des gencives, gingivite ou
hyperplasie gingivale ont été rapportées. Ces atteintes sont le plus souvent
régressives à l'arrêt du traitement et nécessitent une hygiène bucco-dentaire
soignée.


Fréquence :
L'hyperplasie gingivale est un effet indésirable fréquent.

La nifédipine est le plus souvent responsable. Une hyperplasie gingivale
apparaît chez environ 38 % des patients traités pendant plus de trois mois par
nifédipine.

Réf. : Hamish T. Dougall and James McLay. A comparative review of the adverse
effects of calcium antagonists. Drug Safety 1996, 15(2) : 91-106.


Moments de survenue :
AU COURS DU TRAITEMENT
OU
EN CAS DE TRAITEMENT PROLONGE

Conduite à tenir :
EFFECTUER UNE SURVEILLANCE CLINIQUE
MESURE(S) HYGIENO-DIETETIQUE(S)

L'hyperplasie gingivale est prévenue grâce à des mesures hygiéno-diététique
notamment une bonne hygiène bucco-dentaire. Elle est généralement réversible
spontanément à l'arrêt du traitement.