Ameli.fr
  BDM > Fiche > Effets indésirables
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche sur autres critères      
      Equivalents thérapeutiques      
      Analyse d'ordonnance      
      Codification      
      Téléchargement      
      Modifications du mois      
      Fiche : 3400933484132      
      Contre indications      
      Précautions d'emploi      
      Effets Indésirables      
      Indications      
      Incompatibilités      
      Interactions      
      Posologies      
      Grossesse Allaitement      
      MAJ : 22/06/2020      
      Version : 1207      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par laboratoire      
      Nouvelles Inscriptions      
      Modifications de la semaine      
      Téléchargement      
UCD
      MAJ : 22/06/2020      
      Version : 1207      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Recherche sur autres critères      
      Téléchargement      
      MAJ : 02/06/2020      
      Version : 62      
       Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Téléchargement      
      MAJ : 02/07/2020      
      Version : 591      
Fiche effets indésirables à dose thérapeutique

Code CIP:3400933484132
Présentation:PREVISCAN 20MG CPR
Nature Effet indésirable:DESQUAMATION

Date de mise à jour :  30/11/2018

Type :  Effet Classe

Natures des Effets Indésirables cliniques :
SAIGNEMENT / HEMORRAGIE
HEMORRAGIE CEREBRALE
HEMATOME
HEMORRAGIE DIGESTIVE
SAIGNEMENT GASTROINTESTINAL
EPISTAXIS
GINGIVORRHAGIE
REACTION ALLERGIQUE
ANAPHYLAXIE
OEDEME
OEDEME DE QUINCKE / ANGIOEDEME
PRURIT
URTICAIRE
INSUFFISANCE RENALE AIGUE
NEPHRITE INTERSTITIELLE
ATTEINTE RENALE
VASCULARITE
ATTEINTE HEPATIQUE
HEPATITE
CHOLESTASE
DYSPNEE
PNEUMOPATHIE INTERSTITIELLE DIFFUSE
PURPURA
STOMATITE
ECZEMA
ERUPTION MACULO-PAPULEUSE
DESQUAMATION
DERMATOSE BULLEUSE
PHLYCTENE / VESICULE
PUSTULOSE
FIEVRE
DIARRHEE
STEATORRHEE
ARTHRALGIE
ALOPECIE
NECROSE CUTANEE
PUSTULOSE EXANTHEMATIQUE AIGUE GENERALISEE
DRESS SYNDROME
INSUFFISANCE RENALE
MALFORMATION CONGENITALE DU SQUELETTE

Natures des Effets Indésirables para cliniques :
LEUCOPENIE
NEUTROPENIE
AGRANULOCYTOSE
THROMBOCYTOPENIE
PANCYTOPENIE
ALAT MODIFICATION
ASAT MODIFICATION
PHOSPHATASE ALCALINE MODIFICATION
EOSINOPHILIE

Commentaires des Effets indésirables :
- Les plus fréquents : manifestations hémorragiques comme : hémorragie ou
hématome intracérébral, hématome du psoas, hémorragie intra-abdominale,
hémorragie intra-articulaire, hématome, épistaxis, gingivorragie..
- Plus rares que les manifestations hémorragiques : manifestations
immuno-allergiques, états d'hypersensibilité humorale ou cellulaire pouvant
associer différents symptômes comme : œdème local, œdème de Quincke, prurit,
urticaire, cytopénie par atteinte périphérique ou médullaire (leuco-neutropénie,
voire agranulocytose, thrombopénie, exceptionnellement pancytopénie),
insuffisance rénale par néphrite tubulo-interstitielle ou par atteinte
glomérulaire secondaire à une vascularite allergique ; augmentation des ALAT,
ASAT, phosphatases alcalines, voire hépatite avérée le plus souvent mixte à
prédominance cholestatique ; rarement une dyspnée peut être le témoin d'une
pneumopathie interstitielle ; rarement vascularite cutanée volontiers très
purpurique, stomatite ; eczéma, éruption maculo-papuleuse, desquamante,
vésiculo-bulleuse, pustuleuse ; fièvre, hyperéosinophilie qui peuvent être
isolées et constituer chacune le premier signe du développement d'un état
d'hypersensibilité.
- Rare (≥ 1/10 000, < 1/1 000) : : alopécie, nécrose cutanée localisée
peut-être en rapport avec un déficit congénital en protéine C ou en son
co-facteur, la protéine S.
- Très rares (< 1/10 000) : arthralgies isolées.
- Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données
disponibles) : : diarrhée, accompagnée ou non de stéatorrhée.

CONDUITE À SUIVRE :
- En cas de saignement lors d'un traitement par anticoagulant, rechercher un
surdosage par la pratique d'un INR . En l'absence de surdosage, rechercher
l'origine du saignement et si possible la traiter. De plus, discuter d'une
adaptation thérapeutique transitoire en fonction de l'indication et de la
situation.
- Manifestations immuno-allergiques, états d'hypersensibilité humorale ou
cellulaire : arrêter le traitement. En règle générale, guérison sans séquelles.
Ré-administration d' un dérivé de l'indanédione contre-indiqué (réaction
croisée).



Moments de survenue :
AU COURS DU TRAITEMENT