Ameli.fr
  BDM > Fiche > Effets indésirables
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche sur autres critères      
      Equivalents thérapeutiques      
      Analyse d'ordonnance      
      Codification      
      Téléchargement      
      Modifications du mois      
      Fiche : 3400939749785      
      Contre indications      
      Précautions d'emploi      
      Effets Indésirables      
      Indications      
      Incompatibilités      
      Interactions      
      Posologies      
      Grossesse Allaitement      
      MAJ : 14/09/2020      
      Version : 1219      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par laboratoire      
      Nouvelles Inscriptions      
      Modifications de la semaine      
      Téléchargement      
UCD
      MAJ : 14/09/2020      
      Version : 1219      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Recherche sur autres critères      
      Téléchargement      
      MAJ : 02/06/2020      
      Version : 62      
       Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Téléchargement      
      MAJ : 11/09/2020      
      Version : 601      
Fiche effets indésirables à dose thérapeutique

Code CIP:3400939749785
Présentation:SIFROL LP 1,05 MG CPR
Nature Effet indésirable:HYPOTENSION ARTERIELLE

Date de mise à jour :  02/04/2020

Type :  Effet Classe

Natures des Effets Indésirables cliniques :
CAUCHEMAR
AMNESIE
PRISE PONDERALE
BOULIMIE
HYPERSEXUALITE
JEU PATHOLOGIQUE
INSUFFISANCE CARDIAQUE
CONFUSION MENTALE
CONSTIPATION
DELIRE
VERTIGE / ETOURDISSEMENT
DYSKINESIE
DYSPNEE
ASTHENIE
HALLUCINATION
CEPHALEE
HOQUET
HYPERKINESIE
HYPERPHAGIE
HYPOTENSION ARTERIELLE
INSOMNIE
LIBIDO TROUBLE
NAUSEE VOMISSEMENT
PARANOIA
OEDEME PERIPHERIQUE
PRURIT
ERUPTION CUTANEE
REACTION ALLERGIQUE
AGITATION
SOMNOLENCE
SOMMEIL ATTAQUE
SOMMEIL TROUBLE
SYNCOPE
TROUBLES DE LA VISION
DIPLOPIE
ACUITE VISUELLE MODIFICATION
AMAIGRISSEMENT
APPETIT PERTE
PNEUMONIE
HORMONE ANTIDIURETIQUE MODIFICATION
SYNDROME DE SEVRAGE

Commentaires des Effets indésirables :
* Effets indésirables attendus

Les effets indésirables suivants peuvent survenir lors d'un traitement : rêves
anormaux, amnésie, symptômes comportementaux des troubles du contrôle des
impulsions et des actes impulsifs comme l'augmentation de la prise de
nourriture, les achats compulsifs, l'hypersexualité et le jeu pathologique ;
insuffisance cardiaque, confusion, constipation, idées délirantes,
étourdissements, dyskinésie, dyspnée, fatigue, hallucinations, céphalées,
hoquet, hyperkinésie, hyperphagie, hypotension, insomnie, désordres de la
libido, nausées, paranoïa, œdème périphérique, pneumonie, prurit et rash et
autres hypersensibilités, agitation, somnolence, accès de sommeil d'apparition
soudaine, syncope, altération de la vision notamment diplopie, vue trouble et
acuité visuelle diminuée, vomissements, perte de poids y compris diminution de
l'appétit, prise de poids.


* Effets indésirables survenus dans la maladie de Parkinson:

- Très fréquents: Sensation vertigineuse, dyskinésie, somnolence, nausées.

- Fréquents: constipation, vomissements, fatigue, œdème périphérique, perte de
poids y compris diminution de l'appétit, hypotension, céphalées, altération de
la vision notamment diplopie, vue trouble et acuité visuelle diminuée, rêves
anormaux, symptômes comportementaux des troubles du contrôle des impulsions et
des actes impulsifs, confusion, hallucinations, insomnie.

- Peu fréquents: Prise de poids, hypersensibilité, prurit, rash, dyspnée,
hoquet, insuffisance cardiaque, Amnésie, hyperkinésie, accès de sommeil
d'apparition brutale, syncope, pneumonie, augmentation de la prise de
nourriture, achats compulsifs, idées délirantes, hyperphagie, hypersexualité,
troubles de la libido, diminution de la libido, paranoïa, jeu pathologique,
agitation. Sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique


* Effets indésirables survenus dans le syndrome des jambes sans repos
(NE CONCERNE PAS LES FORMES A LIBERATION PROLONGEE)

- Très fréquents: Nausées

- Fréquents: Rêves anormaux, insomnie, Sensation vertigineuse, céphalées,
somnolence, Constipation, vomissements, Fatigue

- Peu fréquents: Pneumonie, symptômes comportementaux des troubles du contrôle
des impulsions et des actes impulsifs comme l'augmentation de la prise de
nourriture, les achats compulsifs, l'hypersexualité et le jeu pathologique,
diminution de la libido ; état confusionnel, idées délirantes, hallucinations,
hyperphagie, troubles de la libido, paranoïa, agitation, Amnésie, dyskinésie,
hyperkinésie, accès de sommeil d'apparition brutale, syncope, Altération de la
vision notamment diplopie, vue trouble et acuité visuelle diminuée, Insuffisance
cardiaque, Hypotension, Dyspnée, hoquet, Hypersensibilité, prurit, rash, Œdème
périphérique, Perte de poids y compris diminution de l'appétit, prise de poids
Sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique

* Effets indésirables communs:
(NE CONCERNE PAS LES FORMES A LIBERATION PROLONGEE)

- dyskinésie: A un stade avancé de la maladie de Parkinson, en association à la
lévodopa, des dyskinésies peuvent apparaître lors de la phase initiale de
traitement par pramipexole. Dans ce cas, la dose de lévodopa doit être réduite.

- Troubles du contrôle des impulsions et comportements compulsifs
Il a été rapporté chez des patients traités pour la maladie de Parkinson par des
agonistes dopaminergiques, en particulier à des doses élevées, l'apparition de
signes de jeux pathologiques, une augmentation de la libido et une
hypersexualité généralement réversibles à la diminution de la dose ou à l'arrêt
du traitement.
Les facteurs de risque indépendants possibles des troubles du contrôle des
impulsions comprenaient les traitements dopaminergiques et les doses élevées de
traitement dopaminergique, un âge≤ 65 ans, ne pas être marié et les
antécédents familiaux rapportés de comportements de jeu.

- Déclaration des effets indésirables suspectés
La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du
médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport
bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet
indésirable suspecté via le système national de déclaration – voir Annexe V