Ameli.fr
  BDM > Fiche > Effets indésirables
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche sur autres critères      
      Equivalents thérapeutiques      
      Analyse d'ordonnance      
      Codification      
      Téléchargement      
      Modifications du mois      
      Fiche : 3400933824792      
      Contre indications      
      Précautions d'emploi      
      Effets Indésirables      
      Indications      
      Incompatibilités      
      Interactions      
      Posologies      
      Grossesse Allaitement      
      MAJ : 16/09/2021      
      Version : 1270      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par laboratoire      
      Nouvelles Inscriptions      
      Modifications de la semaine      
      Téléchargement      
UCD
      MAJ : 16/09/2021      
      Version : 1270      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Recherche sur autres critères      
      Téléchargement      
      MAJ : 09/07/2021      
      Version : 75      
       Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Téléchargement      
      MAJ : 23/09/2021      
      Version : 649      
Fiche effets indésirables à dose thérapeutique

Code CIP:3400933824792
Présentation:MENOREST 37,5 MICROG/24H DISP
Nature Effet indésirable:THROMBOSE VEINEUSE

Date de mise à jour :  20/10/2015

Type :  Effet Classe

Natures des Effets Indésirables cliniques :
HYPERTENSION ARTERIELLE
CEPHALEE
PATHOLOGIE CORONARIENNE
THROMBOSE VEINEUSE
THROMBOPHLEBITE
THROMBOEMBOLIE
EMBOLIE PULMONAIRE
INFARCTUS DU MYOCARDE
ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL
VASODILATATION ARTERIOLAIRE
OEDEME
ANGOR
VARICES
PALPITATIONS

Commentaires des Effets indésirables :
MODERE(S)
A
SEVERE(S)

Des effets indésirables sont rapportés lors de l'administration d'un traitement
estro-progestatif (effets de classe) :

- maladie thrombo-embolique veineuse (c.a.d : thrombose veineuse profonde
pelvienne ou des membres inférieurs, embolie pulmonaire), plus fréquente chez
les femmes sous THS que chez les non utilisatrices. Pour des informations
complémentaires, voir les rubriques "Contre-indications" et "Mises en garde et
précautions d'emploi" ;
- infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral.


* Estradiol transdermique (CLIMARA, DERMESTRIL, FEMSEPT)

Les effets indésirables suivants ont été observés lors d'un traitement hormonal
substitutif de la ménopause (études cliniques).
- Affections vasculaires

. Peu fréquent : Maladie thromboembolique veineuse.

. Rare : Hypertension artérielle.


* Estradiol transdermique (THAISSEPT)

Au cours des essais cliniques, environ 10 à 17% des patientes traitées par ce
médicament ont présenté de effets indésirables systémiques légers et
transitoires.

Les données ci-dessous présentent les effets indésirables observés avec ce
médicament et d'autres traitements hormonaux substitutifs contenant du 17 bêta
estradiol :

- Affections vasculaires

. Effets indésirables peu fréquents (>1/1000, <1/100) : Augmentation de la
pression artérielle.

. Effets indésirables rares (>1/10000, <1/1000) :
Accidents thrombo-emboliques veineux.


* Estradiol transdermique (ESTRADERM TTS)

Les effets indésirables observés pendant un traitement hormonal substitutif de
la ménopause sont rapportés ci-dessous :

Affections vasculaires
Peu fréquent : Maladie thromboembolique veineuse
Rare : Hypertension artérielle


* Estradiol transdermique (ESTRADIOL G GAM)

Les effets indésirables pouvant survenir au cours du traitement par ce
médicament, ou tout autre traitement à base d'estradiol, sont les suivants :

- Système vasculaire
peu fréquents (> 1/1000 < 1/100) : thrombose veineuse superficielle ou profonde,
thrombophlébite, hypertension artérielle, angor.


* Estradiol transdermique (ESTRAPATCH)

Les effets indésirables rapportés au cours du traitement par ce médicament ou
tout autre traitement à base d'estradiol sont les suivants :

- Affections vasculaires
peu fréquents (> 1/1000 < 1/100) : thrombose veineuse superficielle ou profonde,
thrombophlébite, hypertension artérielle, angor.


* Estradiol transdermique (MENOREST)

- Troubles du système nerveux central : céphalées (fréquentes, >1/100 ; <1/10),
- Troubles généraux rares ( >1/10000; <1/1000) : oedème, jambes lourdes.


* Estradiol transdermique (OESCLIM)

Les données suivantes mentionnent l'incidence des effets indésirables observés
pendant les essais cliniques.

Appareil cardiovasculaire :
- Effets indésirables fréquents > 1/100 ; < ou = à 1/10 : varices,
vasodilatation
- Effets indésirables peu fréquents > 1/1000 ; < ou = à 1/100 : migraine,
hypertension artérielle
- Effets indésirables rares > 1/10000 ; < ou = à 1/1000 : palpitations, phlébite


* Estradiol transdermique (THAIS)

Les effets indésirables suivants sont fréquents mais mineurs, n'empêchant pas
habituellement la poursuite du traitement, conduisant à l'adaptation de la
posologie en fonction des signes de surdosage ou de sous-dosage :
- signes d'hypoestrogénie : céphalées banales, migraines,
- signes d'hyperestrogénie : jambes lourdes.


* Estradiol transdermique (VIVELLEDOT)

Les effets indésirables suivants ont été associés aux traitements par ce
médicament ou par des estrogènes en général.

- Système vasculaire :

. Peu fréquent (> 1/1000 à < 1/100) : augmentation de la pression artérielle

. Rare (> 1/10000 à < 1/1000) : thromboses veineuses


Terrains favorisants :
AGE > 65 ANS

Autres circonstances favorisantes :
TABAGISME
EFFET DOSE DEPENDANT

Moments de survenue :
AU COURS DU TRAITEMENT

Le risque de maladie thrombo-embolique artérielle, lié à la prise d'estrogène,
s'accentue avec l'âge et l'usage du tabac. Cependant, ces effets indésirables ne
sont pas simplement dus aux doses, ni à la durée du traitement, ils dépendent
aussi du sexe du patient. Ainsi chez l'homme, les estrogènes utilisés dans le
traitement des cancers de prostate sont reconnus pour augmenter les risques
cardiovasculaires et thromboemboliques, et sont donc utilisés à petites doses.


Conduite à tenir :
MESURE(S) HYGIENO-DIETETIQUE(S)
EFFECTUER UNE SURVEILLANCE CLINIQUE
EFFECTUER UNE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE
ARRETER LE TRAITEMENT
EFFECTUER UNE SURVEILLANCE ECG

La survenue de symptômes pouvant faire craindre l'imminence d'une complication
cardiovasculaire (céphalées importantes et inhabituelles, troubles oculaires, ou
augmentation de la pression artérielle) impose l'arrêt du traitement.