Ameli.fr
  BDM > Fiche > Effets indésirables
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche sur autres critères      
      Equivalents thérapeutiques      
      Analyse d'ordonnance      
      Codification      
      Téléchargement      
      Modifications du mois      
      Fiche : 3400957981266      
      Contre indications      
      Précautions d'emploi      
      Effets Indésirables      
      Indications      
      Incompatibilités      
      Interactions      
      Posologies      
      Grossesse Allaitement      
      MAJ : 04/08/2020      
      Version : 1213      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par laboratoire      
      Nouvelles Inscriptions      
      Modifications de la semaine      
      Téléchargement      
UCD
      MAJ : 04/08/2020      
      Version : 1213      
      Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Recherche sur autres critères      
      Téléchargement      
      MAJ : 02/06/2020      
      Version : 62      
       Présentation      
      Recherche par code      
      Recherche par chapitre      
      Téléchargement      
      MAJ : 07/08/2020      
      Version : 596      
Fiche effets indésirables à dose thérapeutique

Code CIP:3400957981266
Présentation:DOCETAXEL EBW 160 MG/16ML SOL INJ FL
Nature Effet indésirable:RECTORRAGIE

Date de mise à jour :  19/12/2019

Type :  Effet Classe

Natures des Effets Indésirables cliniques :
ALOPECIE
NAUSEE VOMISSEMENT
STOMATITE
DIARRHEE
ASTHENIE
NEUROTOXICITE
NEUROPATHIE PERIPHERIQUE
PARESTHESIE
DYSESTHESIE
DOULEUR
BRULURE LOCALE
FAIBLESSE MUSCULAIRE
REACTION ALLERGIQUE CUTANEE
ERUPTION CUTANEE
ERYTHRODYSESTHESIE PALMO-PLANTAIRE
PRURIT
DESQUAMATION
HYPERPIGMENTATION
DEPIGMENTATION
ONGLES ALTERATION
ONYCHOLYSE
REACTION LOCALE AU POINT D'INJECTION
INFLAMMATION LOCALE AU POINT D'INJECTION
FLUSH
SECHERESSE CUTANEE
THROMBOPHLEBITE
THROMBOSE VEINEUSE
VEINITE
SURCHARGE CIRCULATOIRE
OEDEME PERIPHERIQUE
EPANCHEMENT PLEURAL
EPANCHEMENT PERICARDIQUE
ASCITE
PRISE PONDERALE
OEDEME DES MEMBRES INFERIEURS
REACTION ALLERGIQUE
DOULEUR / OPPRESSION THORACIQUE
DORSALGIE
FIEVRE
FRISSON
HYPOTENSION ARTERIELLE
BRONCHOSPASME / ASTHME
ERYTHEME
INSUFFISANCE CARDIAQUE
DYSGUEUSIE
DYSPNEE
CONSTIPATION
DOULEUR ABDOMINALE
HEMORRAGIE DIGESTIVE
RECTORRAGIE
SAIGNEMENT GASTROINTESTINAL
OESOPHAGITE
MYALGIE
ARTHRALGIE
ANOREXIE
INFECTION BACTERIENNE
INFECTION VIRALE
INFECTION FONGIQUE / MYCOSE
INFECTION PARASITAIRE / PARASITOSE
AUGMENTATION DU RISQUE INFECTIEUX
SEPTICEMIE
PNEUMONIE
RISQUE VITAL
HYPERTENSION PORTALE
SAIGNEMENT / HEMORRAGIE
ARYTHMIE
SEPSIS / CHOC SEPTIQUE
CEPHALEE
HYPOESTHESIE
LARMOIEMENT
CONJONCTIVITE
EPISTAXIS
DOULEUR PHARYNGOLARYNGEE
RHINORRHEE
PHARYNGITE
TOUX
DOULEUR DES EXTREMITES
DOULEUR OSSEUSE
LYMPHOEDEME
INFLAMMATION DE LA MUQUEUSE
SYNDROME GRIPPAL
LETHARGIE
INSOMNIE
AMAIGRISSEMENT
CACHEXIE
EPIGASTRALGIE
SECHERESSE BUCCALE
DERMATITE
CANDIDOSE
CANDIDOSE GASTRO-INTESTINALE
INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE
INSUFFISANCE CARDIAQUE CONGESTIVE
COLITE
ENTERITE
VASODILATATION PERIPHERIQUE
AMENORRHEE
AUDITION ALTERATION
DYSPHAGIE / DEGLUTITION DIFFICULTE
ISCHEMIE MYOCARDIQUE
PAROSMIE
DOULEUR TUMORALE
INFARCTUS DU MYOCARDE
CONVULSION
CONSCIENCE TROUBLE
VISION FLOUE
VISION ALTERATION
OTOTOXICITE CLINIQUE
OREILLE TROUBLE
HYPOACOUSIE / SURDITE
DEPRESSION RESPIRATOIRE
PNEUMOPATHIE INTERSTITIELLE DIFFUSE
FIBROSE PULMONAIRE
PNEUMOPATHIE
SYNDROME LUPIQUE
ERYTHEME POLYMORPHE
SCLERODERMIE
LEUCEMIE AIGUE
SYNDROME MYELODYSPLASIQUE
RETENTION D'URINE
OLIGURIE
OEDEME PULMONAIRE
ANAPHYLAXIE
CHOC ANAPHYLACTIQUE
HEPATITE
ATTEINTE HEPATIQUE
SYNCOPE
OEDEME
OEDEME FACIAL
VERTIGE / ETOURDISSEMENT
DYSPEPSIE
NECROSE LOCALE AU POINT D'INJECTION
SOUFFLE CARDIAQUE
HYPERTENSION ARTERIELLE
DYSPLASIE
MYELOSUPPRESSION
COAGULATION INTRAVASC. DISSEMINEE (CIVD)
DEFAILLANCE MULTIVISCERALE
STENOSE CANAL LACRYMAL
THROMBOEMBOLIE
PNEUMOPATHIES
PERFORATION DIGESTIVE
COLITE ISCHEMIQUE
ILEUS PARALYTIQUE
OCCLUSION INTESTINALE
DERMATOSE BULLEUSE
INSUFFISANCE RENALE AIGUE
INSUFFISANCE RESPIRATOIRE
RHINITE
TACHYARYTHMIE VENTRICULAIRE
MANIFESTATION CUTANEE
CANCER
STEVENS JOHNSON SYNDROME
LYELL SYNDROME
PUSTULOSE EXANTHEMATIQUE AIGUE GENERALISEE

Natures des Effets Indésirables para cliniques :
NEUTROPENIE
ANEMIE
BILIRUBINE MODIFICATION
PHOSPHATASE ALCALINE MODIFICATION
ASAT MODIFICATION
ALAT MODIFICATION
THROMBOCYTOPENIE
DESHYDRATATION
RETENTION HYDRIQUE

Commentaires des Effets indésirables :
* Pharmacovigilance ANSM (15/02/2017)

Des effets indésirables graves d'issue fatale à type d'entérocolite sur terrain
neutropénique sont survenus chez des patientes traitées par docetaxel en
monothérapie ou en association, en situation adjuvante ou néo-adjuvante pour
cancer du sein.

* RCP

Très fréquent (> ou = 1/10), fréquent (> ou = 1/100, <1/10) ; peu fréquent (> ou
=1/1000, <1/100) ; rare (> ou =1/10 000, <1/1000) ; très rare (<1/10000);
fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données
disponibles).


- Affections du système immunitaire :

Des réactions d'hypersensibilité sont généralement survenues dans les minutes
qui suivaient le début d'une perfusion de docétaxel et étaient habituellement
légères à modérées. Les symptômes les plus fréquemment rapportés ont été des
flushs, des éruptions avec ou sans prurit, une sensation de constriction
thoracique, des lombalgies, une dyspnée et une fièvre ou des frissons. Des
réactions intenses étaient caractérisées par une hypotension et/ou un
bronchospasme ou un rash/érythème généralisé.

- Affections du système nerveux :

L'apparition d'une neurotoxicité périphérique sévère nécessite une réduction de
dose .
Les signes neurosensoriels légers à modérés sont caractérisés par des
paresthésies, des dysesthésies ou des sensations douloureuses à type de brûlure.
Les manifestations neuromotrices sont principalement caractérisées par une
faiblesse.

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :

Des réactions cutanées réversibles ont été observées et étaient généralement
considérées comme légères à modérées. Les réactions ont été caractérisées par un
rash avec des éruptions localisées principalement au niveau des pieds et des
mains (incluant des syndromes mains-pieds sévères) mais également au niveau des
bras, du visage ou du thorax, et fréquemment associées à un prurit. Ces
éruptions sont généralement survenues dans la semaine suivant la perfusion du
docétaxel. Des symptômes sévères tels que des éruptions suivies d'une
desquamation, conduisant rarement à l'interruption provisoire ou définitive du
traitement par le docétaxel, ont été moins fréquemment rapportés. Des troubles
unguéaux sévères sont caractérisés par une hypo ou une hyperpigmentation des
ongles et parfois une douleur et une onycholyse.

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration :

Les réactions au site d'injection étaient généralement mineures et se
manifestaient par une hyperpigmentation, une inflammation, une rougeur ou une
sécheresse de la peau, une phlébite ou une extravasation et une tuméfaction de
la veine.
La rétention hydrique peut se traduire par un oedème périphérique et, moins
fréquemment, un épanchement pleural, un épanchement péricardique, une ascite et
une prise de poids. L'oedème périphérique débute généralement au niveau des
membres inférieurs et peut se généraliser avec une prise de poids de 3 kg ou
plus. La rétention hydrique est cumulative en incidence et en sévérité.

-> Pour TAXOTERE 100 mg/m² en monothérapie

- Infections et infestations
. Très fréquent : Infections (G3/4: 5,7%; incluant septicémie et pneumonie,
d'évolution fatale dans 1,7% des cas)
. Fréquent : Infection associée à une neutropénie de grade 4 (G3/4: 4,6%)

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Neutropénie (G4: 76,4%); Anémie (G3/4: 8,9%); Neutropénie
fébrile. . . Fréquent : Thrombopénie (G4: 0,2%)

- Affections du système immunitaire
. Très fréquent : Hypersensibilité (G3/4: 5,3%)

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie

- Affections du systèmenerveux
. Très fréquent : Neuropathie sensitive périphérique (G3: 4,1%); Neuropathie
motrice périphérique (G3/4: 4%) ; Dysgueusie (sévère : 0,07%)

- Affections cardiaques
. Fréquent : Arythmie (G3/4: 0,7%)
. Peu fréquent : Insuffisance cardiaque

- Affections vasculaires
. Fréquent : Hypotension; Hypertension; Hémorragie

- Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
. Très fréquent : Dyspnée (sévère: 2,7%)

- Affections gastro-intestinales
. Très fréquent : Stomatite (G3/4: 5,3%); Diarrhée (G3/4: 4%); Nausées (G3/4:
4%); Vomissements (G3/4: 3%)
. Fréquent : Constipation (sévère : 0,2%); Douleur abdominale (sévère : 1%);
Hémorragies gastro-intestinales (sévère : 0,3%)
. Peu fréquent : oesophagite (sévère: 0,4%)

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Alopécie; Réactions cutanées (G3/4: 5,9%); Altération des
ongles (sévère : 2,6%)

- Affections musculo-squelettiques et systémiques
. Très fréquent : Myalgie (sévère : 1,4%)
. Fréquent : Arthralgie

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Rétention hydrique (sévère: 6,5%) ; Asthénie (sévère: 11,2%);
Douleurs. Fréquent : Réaction au site d'injection; Douleur thoracique d'origine
non cardiaque (sévère: 0,4%)
- Investigations
. Fréquent : Elévation de la bilirubine (G3/4 <5%); Elévation des phosphatases
alcalines (G3/4 <4%); Elévation des ASAT (G3/4 <3%); Elévation des ALAT (G3/4
<2%)

Description de certains effets indésirables dans le cancer du sein pour TAXOTERE
100 mg/m² en monothérapie

- Affections hématologiques et du système lymphatique :
Rare : épisodes hémorragiques associés à des thrombopénies de grade 3/4.

- Affections du système nerveux :
Les données sur la réversibilité sont disponibles pour 35,3% des patients ayant
eu des manifestations neurotoxiques à la suite du traitement par docétaxel en
monothérapie à raison de 100 mg/m². Ces effets ont été spontanément réversibles
dans les 3 mois.

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :
Très rare : 1 cas d'alopécie non réversible à la fin de l'étude. 73% des
réactions cutanées ont été réversibles dans les 21 jours.

- Affections du système nerveux :

Les données sur la réversibilité sont disponibles pour 35,3% des patients ayant
eu des manifestations neurotoxiques à la suite du traitement par docétaxel en
monothérapie à raison de 100 mg/m². Ces effets ont été spontanément réversibles
dans les 3 mois.

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :

Très rare : 1 cas d'alopécie non réversible à la fin de l'étude. 73% des
réactions cutanées ont été réversibles dans les 21 jours.

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration :

Pour la rétention hydrique, la dose cumulative médiane à l'arrêt du traitement
était supérieure à 1 000 mg/m² et le temps médian de réversibilité était de 16,4
semaines (intervalle de 0 à 42 semaines). L'apparition de la rétention hydrique
modérée à sévère est retardée (dose cumulative médiane : 818,9 mg/m²) chez les
patients ayant reçu une prémédication par rapport aux patients qui n'en ont pas
reçu (dose cumulative médiane : 489,7 mg/m²) ; toutefois, cette manifestation a
été rapportée chez certains patients pendant les premiers cycles de traitement.


=> TAXOTERE 75 mg/m² en monothérapie

- Infections et infestations
. Très fréquent : Infections (G3/4: 5%)

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Neutropénie (G4: 54,2%); Anémie (G3/4: 10,8%); Thrombopénie
(G4: 1,7%)
. Fréquent : Neutropénie fébrile

- Affections du système immunitaire
. Fréquent : Hypersensibilité (jamais sévère)

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Neuropathie sensitive périphérique (G3/4: 0,8%)
. Fréquent : Neuropathie motrice périphérique (G3/4: 2,5%)

- Affections cardiaques
. Fréquent : Arythmie (jamais sévère);

- Affections vasculaires
. Fréquent : Hypotension

- Affections gastro-intestinales
. Très fréquent : Nausées (G3/4: 3,3%); Stomatite (G3/4: 1,7%); Vomissements
(G3/4: 0,8%); Diarrhée (G3/4: 1,7%)
. Fréquent : Constipation

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Alopécie; Réactions cutanées (G3/4: 0,8%)
. Altération des ongles (sévère : 0,8%)

- Affections musculosquelettiques et systémiques
. Fréquent : Myalgie

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Asthénie (sévère : 12,4%); Rétention hydrique (sévère:
0,8%); Douleurs

- Investigations Elévation de la bilirubine (G3/4 <2%)


=> TAXOTERE 75 mg/m² en association avec la doxorubicine

- Investigations
. Fréquent : Augmentation de la bilirubine (G3/4<2,5%); Augmentation des
phosphatases alcalines (G3/4<2,5%)
. Peu fréquent : Augmentation des ASAT (G3/4<1%); Augmentation des ALAT
(G3/4<1%)

- Affections cardiaques
. Fréquent : Insuffisance cardiaque; Arythmie (jamais sévère)

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Neutropénie (G4: 91,7%); Anémie (G3/4: 9,4%);
Neutropénie fébrile; Thrombopénie (G4: 0,8%)

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Neuropathie sensitive périphérique (G3: 0,4%)
. Fréquent : Neuropathie motrice périphérique (G3/4: 0,4%)

- Affections gastrointestinales
. Très fréquent : Nausées (G3/4: 5%); Stomatite (G3/4: 7,8%); Diarrhée (G3/4:
6,2%); Vomissements (G3/4: 5%); Constipation

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Alopécie; Altération des ongles (sévère: 0,4%); Réactions
cutanées (jamais sévères)

- Affections musculo-squelettiques et systémiques
. Fréquent : Myalgie

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Fréquent : Anorexie

- Infections et infestations
. Fréquent : Infection (G3/4: 7,8%)

- Affections vasculaires
. Peu fréquent : Hypotension

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Asthénie (sévère : 8,1%); Rétention hydrique (sévère: 1.2%);
Douleurs
. Fréquent : Réactions au site d'injection

- Affections du système immunitaire
. Fréquent : Hypersensibilité (G3/4: 1,2%)



=> TAXOTERE 75 mg/m² en association avec le cisplatine

- Investigations
. Fréquent : Augmentation de la bilirubine (G3/4: 2,1%); Augmentation des ALAT
(G3/4 : 1,3%)
. Peu fréquent : Augmentation des ASAT (G3/4 : 0,5%); Augmentation des
phosphatases alcalines (G3/4 : 0,3%)

- Affections cardiaques
. Fréquent : Arythmie (G3/4: 0,7%)
. Peu fréquent : Insuffisance cardiaque

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Neutropénie (G4: 51,5%); Anémie (G3/4: 6,9%);
Thrombopénie (G4:0,5%)
. Fréquent : Neutropénie fébrile

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Neuropathie sensitive périphérique (G3: 3,7%);
Neuropathie motrice périphérique (G3/4: 2%

- Affections gastrointestinales
. Très fréquent : Nausées (G3/4: 9,6%); Vomissements (G3/4: 7,6%); Diarrhée
(G3/4: 6,4 %); Stomatite (G3/4: 2%)
. Fréquent : Constipation

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Alopécie; Altération des ongles (sévère : 0,7%); Réactions
cutanées (G3/4: 0,2%)

- Affections musculo-squelettiques et systémiques
. Très fréquent : Myalgie (sévère: 0,5%)


- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie

- Infections et infestations
. Très fréquent : Infection (G3/4: 5,7%)

- Affections vasculaires
. Fréquent : Hypotension (G3/4: 0,7%)

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Asthénie (sévère : 9,9%); Rétention hydrique (sévère: 0,7%);
Fièvre (G3/4: 1,2%)
. Fréquent : Réactions au site d'injection; Douleurs

- Affections du système immunitaire
. Très fréquent : Hypersensibilité (G3/4: 2,5%)


=> TAXOTERE 100 mg/m² en association avec le trastuzumab

- Investigations
Très fréquent : Augmentation du poids

- Affections cardiaques
. Fréquent : Insuffisance cardiaque

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Neutropénie (G3/4: 32%); Neutropénie fébrile (incluant la
neutropénie associée à de la fièvre et à l'utilisation d'antibiotiques) ou
neutropénie avec sepsis

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Paresthésie; Céphalée; Dysgueusie; Hypoesthésie

- Affections oculaires
. Très fréquent : Augmentation du larmoiement ; Conjonctivite

- Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
. Très fréquent : Epistaxis; Douleurs pharyngo-laryngée; Rhinopharyngite;
Dyspnée; Toux; Rhinorrhée

- Affections gastrointestinales
. Très fréquent : Nausées; Diarrhée; Vomissements; Constipation; Stomatite;
Dyspepsie; Douleurs abdominales

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Alopécie; Erythème; Rash; Altération des ongles

- Affections musculo-squelettiques et systémiques
. Très fréquent : Myalgie; Arthralgie; Douleurs des extrémités; Douleurs
osseuses, Douleurs dorsales

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie

- Affections vasculaires
. Très fréquent : Lymphoedème

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Asthénie; oedème périphérique; Fièvre; Fatigue; Inflammation
des muqueuses; Douleurs; syndrome pseudo-grippal; Douleur thoracique; Frissons
. Fréquent : Léthargie

- Affections psychiatriques
. Très fréquent : Insomnie

Description de certains effets indésirables dans le cancer du sein pour TAXOTERE
100 mg/m² en association avec le trastuzumab

- Affections cardiaques :

Une insuffisance cardiaque symptomatique a été rapportée chez 2,2% des patientes
ayant reçu du docétaxel associé au trastuzumab, par rapport à 0% des patientes
ayant reçu du docétaxel seul. Dans le bras docétaxel associé au trastuzumab, 64%
des patientes avaient reçu auparavant une anthracycline en traitement adjuvant,
par rapport à 55% dans le bras docétaxel seul.

- Affections hématologiques et du système lymphatique :

Très fréquent : la toxicité hématologique a été plus élevée chez les patientes
recevant du trastuzumab et du docétaxel que chez celles recevant du docétaxel
seul (neutropénie G 3/4 : 32% vs.22%, selon les critères NCI-CTC). Il est
possible que ces chiffres soient sous-estimés puisque selon la formule sanguine
au nadir, le docétaxel en monothérapie à la dose de 100 mg/m² est connu pour
provoquer une neutropénie chez 97% des patients, 76% de grade 4. L'incidence des
neutropénies fébriles/ neutropénie avec sepsis était également augmentée chez
les patientes traitées par le trastuzumab en association au docétaxel par
rapport à celles traitées par le docétaxel seul (23% vs. 17%).


=> TAXOTERE 75 mg/m² en association avec la capécitabine

- Investigations
. Fréquent : Diminution du poids; Augmentation de la bilirubine (G3/4 : 9%)

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Neutropénie (G3/4: 63%); Anémie (G3/4: 10%)
. Fréquent : Thrombopénie (G3/4: 3%)

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Dysgueusie (G3/4: <1%); Paresthésie (G3/4: <1%)
. Fréquent : Vertiges ; Céphalées (G3/4: <1%); Neuropathie périphérique

- Affections oculaires
. Très fréquent : Augmentation du larmoiement

- Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
. Très fréquent : Douleurs pharyngo-laryngées (G3/4: 2%)
. Fréquent : Dyspnée (G3/4: 1%); Toux (G3/4: <1%); Epistaxis (G3/4: <1%)

- Affections gastrointestinales
. Très fréquent : Stomatite (G3/4: 18%); Diarrhée (G3/4: 14%); Nausées (G3/4:
6%); Vomissements(G3/4: 4%); Constipation (G3/4: 1%); Douleurs abdominales
(G3/4: 2%); Dyspepsie
. Fréquent : Douleurs épigastriques; Sécheresse de la bouche

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Syndrome main-pieds (G3/4: 24%) ; Alopécie (G3/4: 6%);
Altération des ongles (G3/4: 2%)
. Fréquent : Dermatites; Eruption érythémateuse (G3/4: <1%); Décoloration des
ongles; Onycholyse (G3/4: 1%)

- Affections musculo-squelettiques et systémiques
. Très fréquent : Myalgie (G3/4: 2%); Arthralgie (G3/4: 1%)
. Fréquent : Douleurs des extrémités (G3/4: <1%); Douleurs dorsales (G3/4: 1%);

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie (G3/4: 1%); Diminution de l'appétit
. Fréquent : Déshydratation (G3/4: 2%)

- Infections et infestations
. Fréquent : Candidoses buccales (G3/4: <1%)

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Asthénie (G3/4: 3%); Fièvre (G3/4: 1%); Fatigue/ faiblesse
(G3/4: 5%); Oedème périphérique (G3/4: 1%);
. Fréquent : Léthargie; Douleurs



=> TAXOTERE 75 mg/m² en association avec la prednisone ou la prednisolone


- Affections cardiaques
. Fréquent : Diminution de la fraction d'éjection ventriculaire gauche (G3/4:
0,3%)

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Neutropénie (G3/4: 32%); Anémie (G3/4: 4,9%)
. Fréquent : Thrombopénie; (G3/4: 0,6%); Neutropénie fébrile

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Neuropathie sensitive périphérique (G3/4: 1,2%); Dysgueusie
(G3/4: 0%)
. Fréquent : Neuropathie motrice périphérique (G3/4: 0%)

- Affections oculaires
. Fréquen : Augmentation du larmoiement (G3/4: 0,6%)

- Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
. Fréquent : Epistaxis (G3/4: 0%); Dyspnée (G3/4: 0,6%); Toux (G3/4: 0%)

- Affections gastrointestinales
. Très fréquent : Nausées (G3/4: 2,4%); Diarrhée (G3/4: 1,2%);
Stomatite/Pharyngite (G3/4: 0,9%); Vomissements (G3/4: 1,2%)

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Alopécie; Altération des ongles (jamais sévère)
. Fréquent : Eruption avec desquamation (G3/4: 0,3%)

- Affections musculo-squelettiques et systémiques
. Fréquent : Arthralgie (G3/4: 0,3%); Myalgie (G3/4: 0,3%)

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie (G3/4: 0,6%)

- Infections et infestations
. Très fréquent : Infection (G3/4: 3,3%)

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Fatigue (G3/4: 3,9%); Rétention hydrique (sévère : 0,6%)

- Affections du système immunitaire
. Fréquent : Hypersensibilité (G3/4: 0,6%)



=> Traitement adjuvant avec docétaxel 75 mg/m² en association avec la
doxorubicine et le cyclophosphamide chez des patients avec cancer du sein avec
envahissement ganglionnaire (TAX 316) et sans envahissement ganglionnaire
(GEICAM 9805) - données poolées

- Infections et infestations
. Très fréquent : Infection (G3/4: 2,4%); Infection neutropénique (G3/4: 2,7%).

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Anémie (G3/4: 3%); Neutropénie (G3/4: 59,2%); Thrombopénie
(G3/4: 1,6%); Neutropénie fébrile (G3/4: non déterminé)

- Affections du système immunitaire
. Fréquent : Hypersensibilité (G3/4: 0,6%)

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie (G3/4: 1,5%)

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Dysgueusie (G3/4: 0.6%); Neuropathie sensitive périphérique
(G3/4: <0,1%)
. Fréquent : Neuropathie motrice périphérique (G3/4: 0%);
. Peu fréquent : Syncope (G3/4: 0%), Neurotoxicité (G3/4 : 0%), Somnolence (G3/4
: 0%)

- Affections oculaires
.Très fréquent : Conjonctivite (G3/4: <0,1%)
. Fréquent : Larmoiement (G3/4: < 0,1%)

- Affections cardiaques
. Fréquent : Arythmie (G3/4: 0,2%);Insuffisance cardiaque congestive

- Affections vasculaires
. Très fréquent : Vasodilatation (G3/4: 0.5%);
. Fréquent : Hypotension (G3/4: 0%); Phlébite (G3/4: 0%);
. Peu fréquent : Lymphoedème (G3/4: 0%)

- Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
. Fréquent : Toux (G3/4: 0%)

- Affections gastrointestinales
. Très fréquent : Nausées (G3/4: 5,0%); Stomatite (G3/4: 6,0%); Vomissements
(G3/4: 4,2%); Diarrhées (G3/4: 3,4%); Constipation (G3/4: 0,5%)
. Fréquent : Douleurs abdominales (G3/4: 0,4%)

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Alopécie; Toxicité cutanée (G3/4: < 0,1%);
Toxicité cutanée (G3/4: 0,6%); Altération des ongles (G3/4: 0,4%)

- Affections musculo-squelettiques et systémiques
. Très fréquent : Myalgie (G3/4: 0,7%); Arthralgie (G3/4: 0,2%)

- Affections des organes de reproduction et du sein
. Très fréquent : Aménorrhée (G3/4: non déterminé);

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Asthénie (G3/4: 10,0%); Fièvre (G3/4: non déterminé); Oedème
périphérique (G3/4: 0,2%)

- Investigations
Fréquent : Prise de poids (G3/4: 0%); Perte de poids (G3/4:
0,2%);

Description de certains effets indésirables pour le traitement adjuvant avec
TAXOTERE 75 mg/m² en association avec la doxorubicine et le cyclophosphamide
chez des patients avec cancer du sein avec envahissement ganglionnaire (TAX 316)
et sans envahissement ganglionnaire (GEICAM 9805)

- Affections du système nerveux :

Sur 73 patientes ayant présenté une neuropathie sensitive périphérique à la fin
de la chimiothérapie, les troubles neurosensoriels persistaient encore chez 9
patientes après un suivi médian de 55 mois.

- Affections cardiaques :
Une insuffisance cardiaque congestive a été rapportée chez 18 des 1276 patientes
pendant la période de suivi. Dans l'étude des cancers avec envahissement
ganglionnaire (TAX 316), une patiente dans chaque bras est décédée à cause d'une
insuffisance cardiaque.

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :

Sur les 736 patientes ayant présenté une alopécie à la fin de la chimiothérapie,
l'alopécie persistait encore chez 25 patientes après le suivi.

- Affections des organes de reproduction et du sein :

Sur les 251 patientes ayant présenté une aménorrhée à la fin de la
chimiothérapie, l'aménorrhée persistait encore chez 140 patientes après le
suivi.

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration :
Sur les 112 patientes ayant présenté un oedème périphérique à la fin de la
chimiothérapie, l'oedème périphérique persistait encore chez 18 patientes après
le suivi dans l'étude TAX 316, alors que, sur les 5 patientes ayant présenté un
lymphoedème à la fin de la chimiothérapie, le lymphoedème persistait encore chez
4 patientes après le suivi dan sl'étude GEICAM 9805.

- Leucémie aigue / Syndrome myélodysplasique
Après un suivi médian de 77 mois, sur 532 patientes, une a présenté une leucémie
aigue sur 532 patients (0,2%) ayant reçu l'association docétaxel, doxorubicine
et cyclophosphamide dans l'étude GEICAM 9805. Aucun cas n'a été rapporté chez
des patientes ayant reçu l'association fluouracile, doxorubicine et
cyclophosphamide. Aucun syndrome myélodysplasique n'a été diagnostiqué dans l'un
des deux groupes de traitement.

Le tableau ci-dessous montre que l'incidence des neutropénies de Grade 4, des
neutropénies fébriles et des infections neutropéniques diminue chez des
patientes ayant reçu une prophylaxie primaire par G-CSF après amendement du
protocole, rendant cette prophylaxie obligatoire dans le groupe TAC - Etude
GEICAM.

Les complications neutropéniques chez des patientes recevant le protocole TAC
avec ou sans prophylaxie primaire par G-CSF (GEICAM 9805).

Légende : Sans prophylaxie primaire par G-CSF (n=111) n(%) // Avec prophylaxie
primaire par G-CSF (n=421) n(%)

- Neutropénie (Grade 4): 104 (93,7) // 135 (32,1)
- Neutropénie fébrile: 28 (25,2) // 23 (5,5)
- Infection neutropénique: 14 (12,6) // 21 (5,0)
- Infection neutropénique (Grade 3-4): 2 (1,8) // 5 (1,2)


=> TAXOTERE 75 mg/m² en association avec le cisplatine et le 5-fluorouracile
dans l'adénocarcinome gastrique

- Affections cardiaques
. Fréquent : Arythmie (G3/4: 1,0%)

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Anémie (G3/4: 20,9%); Neutropénie (G3/4: 83,2%); Thrombopénie
(G3/4: 8,8%); Neutropénie fébrile

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Neuropathie sensitive périphérique (G3/4: 8,7%)
. Fréquent : Vertiges (G3/4: 2,3%); Neuropathie motrice périphérique (G3/4:
1,3%)

- Affections oculaires
. Fréquent : Augmentation du larmoiement (G3/4: 0%)

- Affections de l'oreille et du labyrinthe
. Fréquent : Troubles de l'audition (G3/4: 0%)

- Affections gastrointestinales
. Très fréquent : Diarrhée (G3/4: 19,7%); Nausées (G3/4: 16%); Stomatite (G3/4:
23,7%); Vomissements (G3/4: 14,3%)
. Fréquent : Constipation (G3/4: 1.0 %); Douleurs gastro-intestinales (G3/4:
1,0%); Oesophagite/dysphagie/ odynophagie (G3/4: 0,7%)

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Alopécie (G3/4: 4,0%)
. Fréquent : Rash, démangeaison (G3/4: 0,7%); Altération des ongles (G3/4:
0,7%); Desquamation (G3/4: 0%)

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie (G3/4: 11,7%)

- Infections et infestations
. Très fréquent : Infection neutropénique; Infection (G3/4: 11,7%)

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Léthargie (G3/4: 19,0%); Fièvre (G3/4: 2,3%); Rétention
hydrique (sévère/menaçant le pronostic vital: 1%)

- Affections du système immunitaire
. Très fréquent : Hypersensibilité (G3/4: 1,7%)

Description de certains effets indésirables dans l'adénocarcinome gastrique pour
TAXOTERE 75 mg/m² en association avec le cisplatine et le 5-fluorouracile

- Affections hématologiques et du système lymphatique :

La neutropénie fébrile et l'infection neutropénique surviennent respectivement
chez 17,2% et 13,5% des patients sans tenir compte de l'utilisation du G-CSF. Le
G-CSF a été utilisé en prophylaxie secondaire chez 19,3% des patients (10,7% des
cycles de chimiothérapie). La neutropénie fébrile et l'infection neutropénique
surviennent respectivement chez 12,1% et 3,4% des patients ayant reçu du G-CSF
en prophylaxie et chez 15,6% et 12,9% des patients n'ayant pas reçu de G-CSF
(cf. rubrique " Posologie)).


=> TAXOTERE 75 mg/m² en association avec le cisplatine et le 5-fluorouracile
dans les cancers des voies aéro-digestives supérieures


* Chimiothérapie d'induction suivie de radiothérapie (TAX323)

- Investigations
. Fréquent : Augmentation du poids

- Affections cardiaques
. Fréquent : Ischémie myocardique (G3/4: 1,7%)
. Peu fréquent : Arythmie (G3/4: 0,6%)

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Neutropénie (G3/4: 76,3%) ; Anémie (G3/4: 9,2%) ; Thrombopénie
(G3/4: 5,2%)
. Fréquent : Neutropénie fébrile

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Dysgueusie/Parosmie ; Neuropathie sensitive périphérique
(G3/4: 0,6%)
. Fréquent : Vertige

- Affections oculaires
. Fréquent : Augmentation du larmoiement ; Conjonctivite

- Affections de l'oreille et du labyrinthe
. Fréquent : Troubles de l'audition

- Affections gastrointestinales
. Très fréquent : Nausées (G3/4: 0,6%) ; Stomatite (G3/4: 4,0%) ; Diarrhées
(G3/4: 2,9%) ; Vomissements (G3/4: 0,6%)
. Fréquent : Constipation ; Oesophagite/dysphagie/ odynophagie (G3/4 : 0,6%) ;
Douleur abdominale ; Dyspepsie ; Hémorragie gastrointestinale (G3/4:

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané
. Très fréquent : Alopécie (G3/4: 10,9%)
. Fréquent : Rash avec prurit ; Peau sèche ; Desquamation (G3/4: 0,6%)

- Affections musculo-squelettiques et systémiques
. Fréquent : Myalgies (G3/4: 0,6%)

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie (G3/4 : 0,6%)

- Infections et infestations
. Très fréquent : Infections (G3/4: 6,3%) ; Infections neutropéniques

- Tumeurs bégnines et malignes (incluant kystes et polypes)
. Fréquent : Douleur cancéreuse (G3/4: 0,6%)

- Affections vasculaires
. Fréquent : Troubles veineux (G3/4 : 0,6%)

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Léthargie (G3/4 : 3,4%) ; Fièvre (G3/4: 0,6%) ; Rétention
hydrique ; Oedème

- Affections du système immunitaire
. Fréquent : Hypersensibilité (jamais sévère)

* Chimiothérapie d'induction suivie de chimioradiothérapie (TAX324)

- Infections et infestations
. Très fréquent : Infection (G3/4: 3,6%)
. Fréquent : Infection avec neutropénie

- Tumeurs bénignes, malignes et non précisé (incluant kystes et polypes)
. Fréquent : Douleur cancéreuse (G3/4: 1,2%)

- Affections hématologiques et du système lymphatique
. Très fréquent : Neutropénie (G3/4: 83,5%); anémie (G3/4 : 12,4%); thrombopénie
(G3/4: 4,0%) Neutropénie fébrile

- Affections du système immunitaire
. Peu fréquent : Hypersensibilité

- Troubles du métabolisme et de la nutrition
. Très fréquent : Anorexie (G3/4: 12,0%)

- Affections du système nerveux
. Très fréquent : Dysgueusie/parosmie (G3/4: 0,4%); Neuropathie sensitive
périphérique (G3/4 : 1,2%)
. Fréquent : Vertiges (G3/4: 2,0%) ; Neuropathie motrice périphérique (G3/4 :
0,4%)

- Affections oculaires
. Fréquent : Augmentation du larmoiement
. Peu fréquent : Conjonctivite


- Affections de l'oreille et du labyrinthe
. Très fréquent : Trouble de l'audition (G3/4: 1,2%)

- Affections cardiaques
. Fréquent : Arythmie (G3/4: 2,0%)
. Peu fréquent : Ischémie myocardique

- Affections vasculaires
. Peu fréquent : Troubles veineux

- Affections gastro-intestinales
. Très fréquent : Nausées (G3/4: 13,9%); Stomatite (G3/4: 20,7%); Vomissements
(G3/4: 8,4%); Diarrhées (G3/4: 6,8%); Oesophagite/dysphagie / odynophagie (G3/4:
12,0%); Constipation (G3/4 : 0,4%)
. Fréquent : Dyspepsie (G3/4: 0,8%) ; Douleurs gastro-intestinales (G3/4 : 1,2%)
; Hémorragie gastro-intestinale (G3/4: 0,4%)

- Affections de la peau et du tissu sous-cutanée
. Très fréquent : Alopécie (G3/4 : 4,0%) ; Eruption prurigineuse
. Fréquent : Peau sèche ; Desquamation

- Affections musqulo-squelettiques et systémiques
. Fréquent : Myalgies (G3/4: 0,4%)

- Troubles généraux et anomalies au site d'administration
. Très fréquent : Léthargie (G3/4: 4,0%) ; Fièvre (G3/4: 3,6%) ; Rétention
hydrique (G3/4: 1,2%) ; Oedèmes (G3/4: 1,2%)

- Investigations
. Très fréquent : Perte de poids
. Peu fréquent : Augmentation du poids


* Autres effets indésirables observés après la mise sur le marché

- Tumeurs bénignes et malignes(incluant kystes et polypes) :
Des cas de leucémies myéloïdes aigües et de syndromes myélodysplasiques ont été
rapportés avec le
docétaxel en association avec d'autres antinéoplasiques et/ou une radiothérapie.

- Affections hématologiques et du système lymphatique : Une myelosuppression et
d'autres effets indésirables hématologiques ont été rapportés. Des cas de
coagulation intravasculaire disséminée (CIVD), souvent associés à un sepsis ou
une défaillance multiviscérale, ont été rapportés.

- Affections du système immunitaire :
Quelques cas de chocs anaphylactiques parfois fatals ont été rapportés.

- Affections du système nerveux :
De rares cas de convulsion ou de perte transitoire de conscience ont été
observés à la suite de l'administration du docétaxel. Ces réactions apparaissent
parfois au cours de la perfusion du
médicament.

- Affections oculaires :
De très rares cas de troubles visuels transitoires (flashs, scintillements,
scotomes) se produisant typiquement au cours de la perfusion du produit et en
association avec des réactions d'hypersensibilité ont été rapportés. Ces effets
sont réversibles à l'arrêt de la perfusion. De rares cas de larmoiement,
avec ou sans conjonctivite, et d'obstruction du canal lacrymal avec larmoiement
intempestif ont été rapportés.

- Affections de l'oreille et du labyrinthe :
De rares cas d'ototoxicité, de troubles de l'audition et/ou de perte auditive
ont été rapportés.

- Affections cardiaques :
De rares cas d'infarctus du myocarde ont été rapportés.

- Affections vasculaires :
Des effets thrombo-emboliques veineux ont rarement été rapportés.

- Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales : Un syndrome de
détresse respiratoire aiguë et des cas de pneumonie/pneumopathie interstitielle,
d'atteinte pulmonaire interstitielle et de fibrose pulmonaire et d'insuffisance
respiratoire d'évolution parfois fatale ont été rapportés. De rares cas de
pneumopathie radique ont été rapportés chez les patients recevant une
radiothérapie concomitante.

- Affections gastro-intestinales :
De rares cas de déshydratation suite à des évènements gastro-intestinaux, de
perforations intestinales, de colites ischémiques, de colites et d'entérocolites
en période de neutropénie ont été signalés. De rares cas d'iléus et d'occlusion
intestinale ont été rapportés.

- Affections hépatobiliaires :
De très rares cas d'hépatites parfois fatales ont été rapportés, essentiellement
chez les patients avec des
atteintes hépatiques pré-existantes.

- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :
De très rares cas de lupus érythémateux cutané et d'éruptions bulleuses tel
qu'un érythème polymorphe, un syndrome de Stevens-Johnson, un syndrome de Lyell,
ont été rapportés avec le
docétaxel. Dans certains cas, d'autres facteurs concomitants peuvent avoir
contribué au développement de ces effets. Des modifications cutanées de type
sclérodermie généralement précédées par un
lymphoedème périphérique ont été rapportées avec le docétaxel. Des cas
d'alopécie persistante ont été rapportés.

- Affections rénales et urinaires Des cas d'insuffisance rénale ont été
rapportés.

Dans environ 20% de ces cas, il n'y avait aucun facteur de risque d'insuffisance
rénale aigüe tels qu'une administration concomitante de médicaments
néphrotoxiques ou de troubles gastro¬intestinaux.
Troubles généraux et anomalies au site d'administration : Des phénomènes de
réactivation de réaction radique ont été rarement rapportés. Les cas de
rétention hydrique n'étaient pas accompagnés d'épisodes aigus d'oligurie ou
d'hypotension. Une déshydratation et un oedème pulmonaire ont rarement été
rapportés.


CONDUITE A TENIR

En cas d'apparition ou d'aggravation de symptômes pulmonaires, il est conseillé
de mettre en place une surveillance étroite, d'effectuer rapidement un examen et
de débuter un traitement approprié. Il est recommandé d'interrompre le
traitement par docétaxel jusqu'à l'établissement d'un diagnostic. Le recours
précose aux soins de support peut contribuer à l'amélioration de l'état du
patient. Le bénéfice de la reprise du docétaxel doit être soigneusement évalué.